Réaction à l’article de Var Matin »les anti-ralentisseurs sont-ils allés trop vite? »

Réaction à l’article de Var Matin du 12 JUIN 2020, intitulé : « Les anti-ralentisseurs sont-ils allés trop vite ? »

Représentant d’associations qui défendent et promeuvent les déplacements « en mode actifs » (vélo, piéton) nous demandons un droit de réponse à cet article complètement à charge qui ne donne la parole qu’aux seuls usagers motorisés. Il y a en particulier plusieurs erreurs émises comme des vérités.

En 2012, le tiers des victimes tuées sur les routes du Var ont été des piétons ou des cyclistes.

Une forte réaction a été nécessaire. Malgré cela, en 2019 environ 20% des tués sur les routes sont encore des piétons ou des cyclistes.

Les réactions ont été de différentes natures : mise en place d’un « code de la Rue », définition d’aménagements pour des déplacements apaisés, sensibilisation.

Parmi ces aménagements on trouve effectivement les « plateaux traversants » qui ont plusieurs avantages, en particulier :

– ils sont très visibles et alertent sur la présence d’un passage piéton,

– par leur profil, ils sont effectivement gênants si l’on va trop vite et obligent les véhicules à ralentir et respecter les limitations de vitesse,

– comme ils doivent être « affleurants » aux trottoirs, ils facilitent le passage, en particulier des personnes en situation de mobilité réduite.

Enfin à l’attention des 2 personnes qui se disent étonnées, nous leur demandons de bien lire tout ce qui concerne les mises en place de ces plateaux. Cela leur évitera de lancer des contre-vérités.

La hauteur du plateau peut aller jusqu’à 15cm (en fait hauteur du trottoir adjacent, la largeur du plateau peut être de 10 à 30m

Malgré les progrès il reste encore beaucoup de victimes piétons vélos. Faut-il rappeler que ces victimes sont la plupart du temps estimées « hors de cause ».

Voici ci-dessous un extrait du document CERTU/CEREMA sur le sujet (ministère de l’aménagement du territoire et du développement durable)

Rappel du principe : Créer une modification du profil en long par une surélévation qui induit un inconfort pour le conducteur. L’objectif est clair: protéger le plus faible sur la route ou dans la rue, car nous sommes tous piétons.

Où le placer : En section courante

En carrefour

Sur les branches d’un giratoire

Sur des voies à 50 km/h ou en zone 30

Avantages :S’intègre bien dans le paysage urbain

Moins contraignant que les ralentisseurs

Facilite l’accessibilité des PMR (Personne à Mobilité réduite)

Jean-Paul Klein jp-klein@orange.fr : Association AF3V Var (Association Française pour le développement et la promotion des Voies Vertes et des Véloroutes  https://af3v.org/)

Toulon Var Déplacements (Droits des piétons, des cyclistes et des usagers des transports en commun) https://toulon-var-deplacements.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *